Aller au contenu
Accueil » News » Comment intégrer une pépinière d’entreprises ?

Comment intégrer une pépinière d’entreprises ?

Comment intégrer une pépinière d’entreprises ? Des conditions d’intégration jusqu’au choix de la pépinière, découvrez les essentiels.

Pépinière d’entreprises : les conditions à respecter

Pour intégrer une pépinière dédiée au développement de projet, certaines conditions doivent être respectées :
Déposer une candidature auprès d’une pépinière, en présentant un dossier complet : le business plan, et tout autre document pouvant définir les activités et les budgets de la structure.
L’entreprise doit avoir une existence légale d’au moins deux ans.
Avoir un projet fiable et rentable. Le but est de présenter un projet qui convient au secteur touché.
L’entreprise pourra intégrer la pépinière seulement après validation de sa candidature par la commission d’adhésion. Par la suite, une convention sera signée par l’entrepreneur et la pépinière. La durée et le montant de l’hébergement devront être précisés dans la convention. À noter qu’un hébergement d’entreprise, par une pépinière, ne peut excéder les 4 années réglementaires prévues par la loi.

Pépinière d’entreprise : à quel moment l’intégrer ?

Selon la législation en vigueur, il faut qu’une entreprise ait au moins deux années d’existence avant d’intégrer une pépinière. Elle doit donc être immatriculée et exister juridiquement. Par contre, aucun niveau de développement n’est attendu. Il peut aussi bien s’agir d’une entreprise en phase de recherche de financement que d’une entreprise en difficulté. Certaines pépinières accueillent même les entreprises en phase de création. Pour trouver une pépinière d’entreprise à la hauteur de votre projet, une simple recherche sur internet suffit. L’astuce est d’optimiser les recherches en écrivant les mots clés, suivis du nom de votre département, de votre ville ou de votre région. La formule est la suivante :
Pépinières d’entreprises + nom de votre région ou de votre ville

A lire aussi:  50 ans : est-ce trop tard pour une reconversion professionnelle ?

Essentiel : quelle pépinière d’entreprise intégrer ?

Selon la loi française, les pépinières d’entreprises sont classées en trois catégories :
-Les généralistes qui accueillent diverses entreprises. Cela concerne aussi bien les activités que les statuts juridiques des entreprises. Sans oublier la taille des entreprises. Il peut s’agir d’une PME et même d’une multinationale.
-Les spécialistes qui se focalisent dans l’accompagnement de jeunes entrepreneurs et de jeunes entreprises. Les pépinières spécialisées n’acceptent que les structures œuvrant dans un secteur d’activité en particulier. Par exemple, des entreprises spécialisées dans la restauration, dans le domaine de la télécommunication ou encore dans l’événementiel.
-Les pépinières innovantes qui accueillent et accompagnent des entreprises, œuvrant dans le secteur de la technologie. Il peut s’agir d’une entreprise opérant dans le secteur de l’électronique, de l’informatique ou bien du multimédia.