trottinette électrique adulte

La trottinette est un jouet pour les enfants ou un véhicule mobile personnel pour les adultes. C’est un véhicule à deux-roues qui est très utilisé de nos jours. Ainsi la trottinette électrique est devenue un véhicule réglementé par certaines lois, mais aussi un code de la route. La trottinette en effet est très utile pour faire de sport, mais aussi pour éviter les embouteillages. C’est un engin rapide et qui peut circuler sur les trottoirs et les routes. Ainsi, pour prévenir des cas des accidents, il existe des réglementations que vous devez respecter.

Les règles de base à suivre

La trottinette électrique se conduit seule, et l’âge minimum recommandé est de 8 ans au moins. Le port de casque est obligatoire pour limiter les risques d’accident. Ainsi, si vous devez rouler sur une route, il est recommandé de porter un casque. Si vous devez vous servir de votre trottinette la nuit, il est recommandé de porter un gilet rétrofléchissant. Cela permet de signaler votre position aux autres usagers de la route.

Le permis de conduire n’est pas important, mais vous devez souscrire à une assurance. C’est ce qu’on appelle l’assurance responsabilité civile. En cas d’accident, cette assurance couvrira les dommages causés à un usager de la route, ou à vous-même. Il est important de vérifier les conditions du contrat d’assurance s’il s’agit d’une location. La trottinette électrique doit disposer d’un klaxon. Elle doit aussi disposer de freins aussi bien dans les roues avant qu’arrières. Un phare et des feux arrière sont aussi indispensables. Cela vous permet de circuler librement la nuit.

Les règles à suivre sur la route

Dans les villes et villages, la trottinette peut être utilisée sur les pistes cyclables à une vitesse pouvant atteindre 25 km/h au maximum. En absence de piste cyclable, vous pouvez rouler sur la chaussée. La vitesse sur la chaussée peut atteindre 50 km/h en fonction de la fluidité de la circulation. La trottinette peut-être conduire sur des pistes pour piétons si les autorités de votre ville l’autorisent. Si tel est le cas, la vitesse maximale de conduite est de 6 km/h.

En dehors des agglomérations, la trottinette peut atteindre une vitesse de 25 km / h sur des pistes cyclables ou des voies vertes. Avec autorisation, la vitesse maximale peut atteindre 80 km / m. Dans ce cas, il est recommandé d’immatriculer le véhicule. Comme il n’y a pas d’espace de stationnement réservé, vous pouvez vous garer sur le trottoir. Mais le maire peut l’interdire.

À voir aussi : À quel endroit faire de la détection de métaux ?

Que faut-il éviter ?

Il est strictement interdit de dépasser plus d’un passager sur la trottinette. Pour les écouteurs, et casques audio, évitez de les utiliser. À moins que le moteur ne soit coupé, la conduite sur le trottoir est strictement interdite. Le maire peut autoriser l’accès au trottoir à une vitesse maximale de 6 km / h. Sans autorisation, les utilisateurs devront payer des amendes. La violation de la vitesse sera sanctionnée par une amende. La violation des lois routières sera également sanctionnée par une amende.

Pour plus d’info : Voir le comparatif des meilleures trottinettes électriques !

Laisser un commentaire