meilleur multimetre

L’alternateur sert à fournir de l’énergie électrique au moteur d’une voiture par l’intermédiaire d’une batterie. C’est un dispositif assez astucieux qui alimente également les différents accessoires équipés dans une voiture. Toutefois, sans un alternateur fonctionnel, il est impossible à la batterie de faire tourner le moteur pour démarrer la voiture. Il s’avère donc primordial de faire quelques vérifications et contrôles au fil du temps pour s’assurer de l’efficacité ainsi que de l’état fonctionnel de l’alternateur. Ainsi, comment tester l’alternateur d’une voiture ?

Que faut-il savoir sur le fonctionnement de l’alternateur ?

L’alternateur est un dispositif mécanique composé de bobine et d’aimant jouant un rôle primordial dans le démarrage d’une voiture. Par l’entremise de l’alternateur, l’énergie électrique est fournie au véhicule via la batterie. Grâce à cette énergie, le moteur, la batterie, le chauffage ainsi que l’éclairage et autres sont alimentés. Toutefois, son fonctionnement est relativement simple et se base sur un principe physique usité depuis un moment.

En effet, une fois le moteur du véhicule en marche, grâce à la courroie de l’alternateur, la bobine tourne et engendre un courant électrique. Cependant, quand le moteur est en marche, c’est l’alternateur qui fournit à ce dernier ainsi qu’aux différents accessoires l’énergie électrique indispensable à leur bon fonctionnement. Outre cela, grâce à l’alternateur, la batterie est rechargée pendant chaque trajet. Mais quand le moteur d’un véhicule est à l’arrêt, l’ensemble des équipements sont alimentés en énergie électrique par l’intermédiaire de la batterie.

Lire aussi : Les différents mode de cuisson vapeur

Processus permettant le test de l’alternateur d’une voiture

Lors d’une panne mécanique de l’alternateur, il revient à la batterie de prendre la relève afin de fournir le moteur ainsi que les différents accessoires en énergie. Si le moteur tourne et vous constater une diminution de la puissance des phares, il est fort probable que l’alternateur soit défaillant. A cet effet, il est important de tester l’état de l’alternateur en passant par différentes étapes. Pour cela, équipez-vous d’un multimètre et faites le fonctionner en mode Voltmètre courant continu.

Avec le moteur coupé et refroidi, connectez le multimètre à la batterie du véhicule afin de déterminer son état de charge. Ce branchement se fera en connectant le fil noir sur la borne négative de la batterie et celui rouge sur la borne positive de cette dernière. Une fois connecté, si la valeur de la tension sur l’écran du multimètre n’est pas comprise entre 12,3 et 13,5 V il faudrait tester l’alternateur.

Voir également : le shopping par ici

Étant donné qu’une fois le moteur coupé l’alternateur n’est plus fonctionnel, il faudrait remettre en marche le moteur en gardant le multimètre toujours connecté. Une fois le moteur en marche, il faudrait appuyer sur l’accélérateur jusqu’à atteindre 2000 tours/min. En laissant le laissant tourné, l’on analyse les valeurs présentes sur l’écran du multimètre.

Si la mesure est inférieure à 13,3 V alors l’alternateur est hors service et il s’avère indispensable de la remplacer. Avec des valeurs comprises entre 13,3 et 14,7 V, votre alternateur fonctionne correctement. En revanche, si la tension est supérieure à 14,7 Volt, cela dénonce un dysfonctionnement du régulateur de l’alternateur. Sa fonction est d’amoindrir la quantité d’énergie électrique conviée à l’alternateur.

Grâce au rôle important joué par l’alternateur dans un véhicule, il est primordial de faire une révision de temps à autre pour vérifier son état. Après un parcours de 45 000 kilomètres, une telle opération peut être réalisée.

Laisser un commentaire