Choisir un Longboard nécessite un réel savoir-faire. Outre le modèle adapté à votre pratique préférée, il est important que vous déterminiez la roue qui vous serait la plus adaptée. Ces dernières sont conçues en uréthane et existent en des modèles très variés, chacun étant porteur de sensation différente. Plusieurs points sont à considérer avant d’opter pour la roue de longboard répondant à vos aptitudes.

La taille des roues

Une petite roue est idéale pour une bonne accélération alors qu’une roue de grande taille est préférée pour une excellente vitesse de pointe et une bonne stabilité. C’est pourquoi les roues de 80 mm de diamètre sont plus recommandées pour la balade, le carving et le cruising. Celles de 70 mm de diamètre conviennent par contre à la descente et au feeride. Il en est presque de même pour les sorties en ville et le street sauf que pour ces pratiques, le diamètre peut tout aussi bien se situer dans l’intervalle de 60 à 70 mm. Ceci est gage de maniabilité.

En ce qui concerne la largeur, plus les roues sont larges, plus l’accroche et la tenue sont excellentes. Elles confèrent donc une bonne résistance lors de la pratique du slide et le rider est sûr, avec une roue d’une largeur importante, de ne pas décrocher. Pour un meilleur équilibre au slide et au feeeride, le contac spatch est de 40 mm.

Le Duro

Il s’agit ici de la dureté de la roue. En générale, une roue souple et légère facilite une meilleure glisse. Il est vrai que celles qui sont dures slide bien, mais l’idéal est de faire le choix en fonction de la masse corporelle du rider. Il est à rappeler que le Duro commence de 75 a pour atteindre les 100 a. Ce qui est préférable c’est d’opter pour un Duro supérieur d’au moins 10 a à son poids. Ainsi, un rider de 60 kg par exemple sera mieux sur un longboard dont les roues mesurent entre 78 a et 83 a.

La forme des roues

Pour la forme, on distingue deux types de roues : celles à lèvres et celles sans. Les premières sont gage de précision et sont l’idéal pour les disciplines telles que le carving et la descente. L’accroche sur ce genre de roue est au top, la vitesse ne risque pas de ralentir et enfin si vous aimez réaliser des courbes, celles-ci seront des plus fines.

Les secondes, les roues aux lèvres arrondies (sans lèvres) sont quant à elle ce qu’il faut pour des slides fluides. C’est d’ailleurs pourquoi elles sont les mieux placées dans les pratiques du feeride.

A lire aussi, comment bien choisir ses écouteurs sans fil pour le sport.

Le placement du core

Le core est tout simplement l’emplacement prévu pour les roulements sur la roue. Des fois ignoré lors de la sélection des roues, ce positionnement est cependant important selon le niveau de pratique de chacun.

On en distingue trois différents :

  • Le sideset : lorsque les roulements sont placés sur le côté

  • L’offeset pour des roulements excentrée et enfin

  • Le centerset : placés au centre. Ces derniers sont les plus indiqués pour les novices du feeride.

Laisser un commentaire