Il caractérise l’apprentissage du français pour des personnes d’origine étrangère souhaitant s’installer durablement en France. Le 11 octobre 2011, deux décrets en Conseil d’Etat, inscrivent la qualité dans la politique d’intégration des migrants.

  • L’un d’eux reconnait l’enseignement de la langue-culture française comme un champ à part entière à travers un label qualité « F.L.I. » décrits dans un référentiel.
  • L’autre offre au migrant-apprenant le droit à un parcours de formation débutant à son arrivée en France et pouvant aller jusqu’à sa naturalisation.

 

Le F.L.I. est une démarche didactique qui ne réinvente pas le F.L.E. mais le contextualise.

Contacter Jean-Philippe Mercier

02 32 18 49 32 Email

© fotolia.fr
 
Le référentiel FLI
L’objectif du FLI est de permettre l’autonomie sociolangagière des migrants. On ne peut pas définir de limites précises au-delà ou en-deçà desquels on peut parler d’autonomie. Celle-ci commence à partir des premiers échanges fructueux, des premières interactions réussies et s’étend sur un continuum très large. A cet égard, les niveaux du CESR en sont les points de repère, les balises. L’objectif du FLI est résolument pragmatique. Un cours de FLI passe obligatoirement par la réalisation de tâches impliquant les multiples échanges au quotidien, que ce soit dans les relations interpersonnelles ou transactionnelles. La formation privilégie donc l’enseignement/apprentissage de formes linguistiques socialement situées, ancrées dans les pratiques langagières courantes. Il s’agit pour les migrants, dans un premier temps, de comprendre et de se faire comprendre, dans les situations familières de la vie quotidiennes, sociale et professionnelle, et la conformité stricte à la norme phonétique, syntaxique ou grammaticale n’est pas une priorité. L’intercompréhension nécessite néanmoins le respect de normes élémentaires sans lesquelles la communication serait impossible. Au début du processus d’appropriation du FLI, il convient de trouver un équilibre entre, norme et sur-norme, linguistiques mais également sociolinguistiques référentiel. Les contenus sont basés sur les différentes sphères d’interaction :
  • Personnelle (famille, amis…)
  • Éducationnelle
  • Professionnelles
  • Publique, sociale et citoyenne

Des contenus qui regroupent les compétences clés, les compétences de communication à l’oral, l’accès au mode de l’écrit (spécifiquement pour les migrants peu ou pas scolarisés), les compétences pragmatiques liées à l’intégration sociale, un focus sur la scolarité des enfants, l’intégration économique (et par là, on entend la formation à visée professionnelle) et enfin l’intégration citoyenne qui implique les principes de la république comme les notions de la laïcité, la liberté individuelle et collective, la solidarité sociale… les réflexions peuvent porter sur les notions d’égalité et de liberté. Télécharger le reférentiel du F.L.I.

La réglementation
La création du label qualité « Français langue d’intégration » a pour objet, sur cette base, de mieux encadrer l’enseignement du français aux personnes immigrées et de qualifier les organismes de formation afin notamment de faciliter l’orientation des adultes qui s’engagent dans un dispositif d’apprentissage. La labellisation vise ainsi :
  • à reconnaitre la qualité de la formation ;
  • à permettre aux organismes de formation de certifier des niveaux de langue acceptés par l’administration.

Le label FLI est fondé sur un référentiel publié au Bulletin officiel du ministère de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration.

Les organismes labellisés en Seine-Maritime et dans l'Eure
Ouvrages de référence
Le Crefor à publié un Éclairage consacré au Français Langue d'intégration en Mars 2013. De nombreux documents de référence y sont répertoriés : Le Français Langue d’Intégration, au regard des politiques linguistiques destinées aux migrants / CREFOR - Pôle lutte contre l'illettrisme, Auteur; DEHAYS, Elise, Auteur. - Rouen : CREFOR Haute-Normandie, 2013. - 48 p.: Nombreuses annexes (17). - (Eclairage; n° 28) . Voir aussi