Principaux indicateurs

La toute dernière vague d’enquêtes, présentant le devenir des sortants 2014 douze mois après la fin de l’apprentissage, présente des résultats très positifs, en continuité avec ceux observés six mois plus tôt. L’emploi et l’accès à l’emploi progressent fortement, de même que la part des jeunes en emploi dans leur entreprise d’apprentissage.

© Source : enquête Seine - Traitement Crefor

* Le taux de poursuite d'études n'a pu être calculé pour les sortants 2009, les jeunes en poursuite d'études étaient exclus du champ des jeunes interrogés.

** Pour les premières vagues d'interrogation, il s'agissait des jeunes qui avaient pu avoir une première expérience dans l'entreprise ; il n'était pas précisé qu'il s'agisse de leur entreprise d'apprentissage.

Evolution des taux d’emploi et d’accès à l’emploi

Le taux d’emploi progresse de quatre points par rapport aux sortants de la cohorte 2013 et le taux d’accès à l’emploi de trois points ; ils atteignent respectivement 73,2 % et 80,7 %. Les niveaux supérieurs (bac +4 à bac+5) et les niveaux CAP-BEP sont les premiers bénéficiaires de ces bons résultats. La part des emplois de 6 mois et plus et des CDI augmente. 73,5 % des emplois obtenus sont d’une durée supérieure à six mois et 53,2 % des emplois sont en CDI.

© Source : enquête Seine - Traitement Crefor

Typologie des parcours 18 mois après la sortie



Trois types de parcours ont pu être dégagés :
  • Des parcours de sortants rapidement et durablement insérés
  • Des parcours où l’emploi trouvé a pris entre trois et neuf mois
  • Des parcours fragmentés, avec une majorité de situations de chômage ou d’inactivité
© Source : enquête Seine - Traitement Crefor

18 mois après la sortie


35,9 %

en poursuite de formation après l'apprentissage


64%

ont trouvé un emploi dans le GFE de formation


37%

des jeunes en emploi dans leur entreprise d'apprentissage

© Source : enquête Seine - Traitement Crefor