Lors de la présentation de son budget 2018, mercredi 27 septembre, le ministère du Travail a précisé que
- Les concertations sur la réforme de l’apprentissage débuteraient « fin octobre »,
- Celles sur la formation professionnelle « la première quinzaine de novembre »,
- Celles sur l’assurance chômage viendraient « plus tard ».
Le ministère explique la montée en puissance progressive du Pic (Plan d’investissement dans les compétences) avec, en 2018, une allocation d’1 milliard d’euros à la formation des demandeurs d’emploi et des jeunes les moins qualifiés. .

Lire la suite