Les apprentis des CFA de l’agriculture et de l’horticulture demeurent une population masculine, formée à une grande diversité de métiers dans l’agriculture mais aussi la vente, l’animation et le sport, l’industrie agroalimentaire et les métiers des laboratoires, du niveau V au niveau I. L’insertion professionnelle au niveau V apparaît favorable en Normandie.