Le rapport final du Conseil national d'évaluations de la formation "permet d’apporter des précisions quant aux contours de ces formations mais également de donner à voir la diversité des pratiques et représentations à l’œuvre au sein des entreprises, ainsi que les effets perceptibles.
Elle permet également de mettre en lumière la complexité de ce sujet, du fait de la diversité des formations concernées, d’un manque de définition arrêtée et partagée de la notion de formation obligatoire, des problématiques qu’il soulève, etc.
Les axes de réflexion prioritaires retenues, sont au nombre de cinq :
- Une poursuite de l’effort de clarification du concept et des cadres de définition des formations obligatoires
- La recherche d’une meilleure articulation entre les formations obligatoires et la formation initiale
- Un effort particulier à engager l’amélioration de la pertinence et de la qualité pédagogique des formations obligatoires
- La nécessité de mieux documenter les effets précis des formations obligatoires sur les pratiques et comportements professionnels
- Une clarification des modalités de financement des formations obligatoires."

Lire la suite