Le ministère du travail a présenté un budget 2018 qu’il qualifie, à périmètre comparable, de « globalement stable », à 15,2 milliards d’euros, mercredi 27 septembre. Le plan d’investissement dans les compétences (PIC) sera doté d’une enveloppe d’1 milliard d’euros en 2018. « C’est un budget de transformation des dépenses orienté vers la formation des demandeurs d’emploi et des jeunes les moins qualifiés », indique t-on rue de Grenelle.

Lire la suite